En 2020, nos éleveurs partenaires ont utilisé 240 jours de remplacement

Faire Bien pour la pérennité du métier d’éleveur laitier bio, c’est le combat de notre marque. Et nous sommes convaincus qu’améliorer leur qualité de vie en leur offrant du temps libre y contribue. C’est pour cela que nous avons choisi de reverser 5% de notre chiffre d’affaires pour financer un service de remplacement à destination de nos éleveurs, en partenariat avec Service de Remplacement Normandie. Une initiative inédite en Normandie, qui après plus de 2 ans d’existence, confirme le besoin légitime des éleveurs de pouvoir “sortir la tête de l’étable”.

Comment a été utilisé ce service de remplacement en 2020 ?

Le dispositif a été mis en place par Faire Bien et Service de Remplacement Normandie dans le courant de l’année 2018. Tous les éleveurs partenaires peuvent bénéficier de 7 jours de remplacement annuels sur leur exploitation, effectués par un agent du Service de remplacement local.

Pour l’année 2020*, le dispositif a permis de réaliser 240,5 jours de remplacement, dont 171 en semaine et 69,5 en week-end. Soit 80% des éleveurs ont utilisés leurs bons de remplacement :

  • 29 éleveurs ont été remplacés pendant 7 jours
  • 5 éleveurs ont été remplacés pendant 5 à 6 jours
  • 4 éleveurs ont été remplacés pendant 1 à 4 jours

Si le dispositif a été un peu moins utilisé en 2020 que l’année précédente (73% vs 79% en 2019), Céline Collet, déléguée régionale du Service de Remplacement de Normandie, observe que le contexte sanitaire exceptionnel a logiquement affecté les demandes : “ Entre le confinement, les annulations d’événements familiaux et le fait d’éviter les risques sanitaires, plusieurs facteurs expliquent la baisse du nombre de jours de remplacement”. Toutefois et malgré les restrictions, plus des deux tiers de nos éleveurs partenaires ont ressenti le besoin d’utiliser la totalité de leurs jours de remplacement mis à disposition au cours de l’année 2020.

* Bilan de réalisation du 20/02/2020 au 31/12/2020

Un fonctionnement simple et encadré

Nos éleveurs partenaires en Normandie (Calvados, Manche, Oise et Seine-Maritime) reçoivent 7 bons annuels de remplacement. Pour en faire usage, il leur suffit de s’adresser à leur association locale Service de Remplacement. Ces sept jours de remplacement n’ont aucun coût pour eux, seule la cotisation à l’association Service de Remplacement (25€ annuels en moyenne) reste à leur charge. « Si nous tenons à conserver cette participation, c’est parce qu’elle représente aussi l’adhésion à nos valeurs d’entraide et de solidarité”, explique la déléguée régionale. “Nous sommes une association au service des agriculteurs, gérée par des agriculteurs bénévoles”.

C’est aussi dans cet esprit que la charte d’adhérent de l’association formule les bonnes pratiques du remplacement, pour qu’il se déroule dans les meilleures conditions, autant pour celui qui se fait remplacer que pour l’agent remplaçant. Ainsi, la charte rappelle qu’il est important :

  • d’anticiper son remplacement en contactant le responsable local de planning suffisamment tôt,
  • de bien programmer les missions de l’agent, en veillant à ce que la mission soit réalisable dans le temps imparti, avec un tableau de consignes clair, en diversifiant les travaux et en excluant les travaux trop pénibles de la mission,
  • d’accueillir son agent avec un temps de convivialité pour faire connaissance, de décrire l’exploitation et d’exposer clairement les travaux à réaliser et les consignes particulières,
  • enfin, de prendre le temps, à la fin de la mission, de faire le point sur les travaux réalisés, en reconnaissez le travail fait, et en formulant si besoin des remarques sur les faits et non sur la personnalité.

Ce que Faire Bien prend en charge pour ses éleveurs partenaires :

  • 7 jours de remplacement par exploitation et par an,
  • répartis en 5 jours semaine et 2 jours week-end,
  • à utiliser librement de façon consécutive ou non,
  • sans motif de remplacement à justifier
  • les frais de déplacement de l’agent remplaçant