ALIMENTERRE : sensibiliser et éduquer pour une alimentation durable et solidaire

Mobiliser l’opinion publique pour une agriculture et une alimentation plus durables et solidaires, voilà la raison d’être du réseau ALIMENTERRE. Convaincu que la transition écologique, économique et sociale sera rendue possible par la mobilisation citoyenne, le réseau intervient auprès de tous ceux qui souhaitent mettre en œuvre des actions de sensibilisation et d’éducation.

En mettant à disposition des ressources, en organisant un festival et un Prix annuel, le réseau multiplie les supports pour soutenir les initiatives et susciter un large engagement citoyen.

Le Prix ALIMENTERRE 2019 est ouvert aux candidatures !

Pour sa 6e édition, le Prix a décidé de récompenser les initiatives novatrices qui sensibilisent et mobilisent les jeunes pour une agriculture et une alimentation durables et solidaires. L’objectif de ce prix est donc de valoriser les actions menées pour la sensibilisation des jeunes (14-25 ans) à ces enjeux et qui contribuent à leur engagement.

Qui peut participer ?

Le Prix est ouvert à toute personne ayant réalisé des actions (en cours ou terminées) de sensibilisation sur les enjeux agricoles et alimentaires à destination du jeune public en France. Cela concerne donc aussi bien des associations travaillant avec les jeunes, des groupes de jeunes entre 14 et 25 ans, ou encore des enseignants.

Quel type d’action peut-être récompensé ?

Les actions peuvent prendre des formes très diverses, comme :

  • la réalisation d’un film vidéo,
  • l’organisation de conférences,
  • l’accueil d’une exposition,
  • une animation dans un établissement,
  • le passage de la cantine en bio,
  • la réalisation d’ateliers pour les déchets ou de parcelles de maraîchage bio…

Les candidats doivent soumettre, avant le 17 mars 2019, une fiche de présentation de l’action (voir le règlement complet).

Les Récompenses

Les actions sont récompensées par un financement de projet, dans un but de valorisation, d’extension ou de reproduction de l’action. Le 1er prix est doté de 2000 euros, le 2e prix de 1000 euros, le 3e de 500 euros. Par ailleurs, les initiatives des 3 lauréats seront présentées sur le stand du Ministère de l’Agriculture et deAlimentation au Salon International de l’Agriculture à Paris en 2020.

Le calendrier

  • 17 mars 2019 (avant minuit) : date limite de remise des candidatures
  • 19 avril 2019 : publication des résultats
  • 16 mai 2019 : remise des prix au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

L’autre temps fort du réseau : le festival annuel

Tous les ans à l’automne, du 15 octobre au 30 novembre, le festival organisé par ALIMENTERRE propose une sélection de films documentaires, ainsi que des rencontres et des débats pour présenter et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires dans le monde.

Près d’un millier d’événements sont organisés dans quelques 600 communes en France : projections-débats, marchés alimentaires et solidaires, ateliers cuisine bio, locale et équitable avec des enfants, expositions, visites de fermes et rencontres avec des professionnels agricoles…

Chaque année, environ 65 000 personnes sont sensibilisées grâce au festival : 42% dit “grand public”, et pour 58% un public scolaire, dont 43% étudient dans un lycée agricole.

A partir d’une sélection de films documentaires, les interventions de spécialistes et la participation du public permettent de susciter des débats ouverts, ouvrant des pistes concrètes pour s’engager. L’édition 2018 du festival a proposé une sélection de 8 films documentaires récents sur l’agriculture et l’alimentation dans le monde, dont Le champ des possibles, Mexique sous l’emprise du coca, La planète lait… Les débats ont porté sur de questions telles que : « L’agroécologie, la solution pour nourrir la planète ? », « Qui sont les néo-paysans ? », «  Quelles politiques agricoles et commerciales pour une alimentation durable et solidaire ? »…

Le festival se déroule dans des cinémas et des salles municipales, des campus de grandes écoles et d’universités à l’initiative d’étudiants, et dans des lycées, en particulier au sein de l’enseignement agricole.

Un centre de ressources à disposition des citoyens

Enfin, sur le site d’ALIMENTERRE, on trouve également  un centre de ressources en ligne sur les enjeux agricoles et alimentaires. Ces outils gratuits sont mis à disposition de tous et fournissent des supports adaptés de sensibilisation et d’action.

Dans cette « boîte à outil », 15 fiches thématiques téléchargeables permettent de saisir les principaux enjeux et les leviers pour faire changer les choses. Ces fiches traitent, entre autres, de l’accaparement des terres, de l’agriculture familiale, de l’agroécologie, du climat, de l’élevage, de la faim et de la malnutrition, de la Politique Agricole Commune… Chaque fiche propose également des conseils pour préparer le débat et des idées de jeux et d’animation en fonction du public visé.

Pour ceux qui souhaiteraient organiser des projections-débats, une banque de plus d’une centaine de films documentaires est consultable. Ces films traitent de sujets variés, comme l’agriculture durable, l’impact des choix de consommation, les alternatives de commercialisation ou la biodiversité…

Alimenterre est coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), une association reconnue d’utilité publique créée en 1960. Le CFSI regroupe 24 organisations membres (associations, syndicats, collectivités territoriales…) engagées sur le terrain pour lutter contre la faim, la pauvreté et les inégalités. Le CFSI intervient sur deux thématiques majeures auprès de l’opinion publique et des décideurs politiques : la promotion d’une agriculture et d’une alimentation durable et solidaire et le renforcement des sociétés civiles.

Parmi ses différents programmes, le CFSI anime le réseau et le festival ALIMENTERRE depuis 2007.

Source : https://www.cfsi.asso.fr/qui-sommes-nous