Rencontre avec Benoît Plisson, co-fondateur de Hari&Co

Hari&Co, c’est l’histoire de deux amis convaincus qu’on peut agir pour réduire notre impact sur le climat en commençant par changer ce qu’il y a dans notre assiette. Partant de là, ils sont aujourd’hui à la tête d’une petite entreprise qui propose des produits 100% végétaux à bases de légumineuses bio et françaises. Une alimentation plus saine et plus durable, tout en prenant du plaisir à manger, voilà le credo de Hari&Co.

Hari&CO

©Hari&Co

Viande ou poisson, et sinon ?

La trentaine tous les deux, Benoît et Emmanuel, co-fondateurs de Hari&Co, se sont rencontrés à Lyon il y a une dizaine d’années, alors qu’ils préparaient leur diplôme d’ingénieur agronome. Sans avoir encore d’objectif professionnel précis en tête, les deux amis ont alors en commun de s’intéresser aux sujets environnementaux, aux sciences de la vie et en particulier à l’alimentation.

Alors que l’impact de la surconsommation de viande sur le climat fait partie des sujets d’actualité, et que leurs professeurs les intéressent à l’alimentation végétale, ils font tout deux le constat qu’il n’existe aucune proposition de ce genre au Resto U qu’ils fréquentent : viande ou poisson restent la base des repas proposés aux étudiants !

Les idées sont là, mais la réalité ne suit pas : il n’en faut pas plus à Benoît et Emmanuel pour décider de se lancer et de travailler sur une proposition alternative, végétale, bonne, saine et durable. Ils se tournent alors vers les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots etc.), qui répondent exactement à tous ces critères. La petite start-up Hari&Co voit le jour en 2014 : « On a choisi ce nom pour le clin d’œil aux légumineuses, mais aussi pour la notion de communauté de tous ceux qui partagent nos valeurs et qui veulent contribuer à changer le monde avec nous », ajoute Benoît.

« Décarboner » notre alimentation grâce aux légumineuses

“L’alimentation est l’un des leviers que chacun peut utiliser pour réduire son empreinte carbone”, explique-t-il. “On parle beaucoup de manger mieux : manger mieux, c’est manger plus durable !”. Le co-fondateur de Hari&Co, qui se définit comme flexitarien*, est pragmatique : “Nous n’allons pas rendre le monde entier végétarien en quelques années. En revanche, on peut avoir un réel impact positif en réduisant significativement notre consommation de viande. L’important c’est d’y prendre plaisir, en diversifiant son alimentation et en découvrant de nouvelles saveurs !”.

Et pour ça, Hari&Co veut redonner la place d’honneur aux légumineuses dans notre assiette. Il faut dire que ces légumes secs ont des atouts formidables : côté nutritionnel, ils sont une excellente source de protéines végétales, riches en fibres et pauvres en graisse. Leur consommation assure un repas équilibré et sain.

Côté champs, c’est une culture très économe en eau, qui préserve donc les ressources naturelles. En plus, elles permettent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre en fixant naturellement l’azote présent dans l’air pour le réintroduire dans les sols. Aussi bons pour l’homme que pour la planète, les légumineuses sont un bel exemple d’agriculture durable.  

Hari&CO

©Hari&Co

Des produits bio, sans additifs ni texturants

Avec pour objectif d’assurer l’apport protéique du repas avec des cœurs de repas 100% végétaux, Hari&Co démarre avec une première recette de galette de lentilles bio.  L’équipe est convaincue que l’alimentation végétale fait partie des solutions, mais pas n’importe comment : elle se doit d’être saine et savoureuse.

“Notre objectif c’est de montrer qu’on peut faire autre chose que ce qui existe sur le marché du végétal, c’est-à-dire des produits ultra transformés et de la viande de synthèse…”, explique Benoît. “Ce qui nous motive, c’est de développer le potentiel culinaire des légumineuses. Le défi est là : fabriquer à grande échelle, dans l’atelier de transformation, des bons produits sans additifs, ni texturant, ni concessions sur la qualité et le goût !”.

Créés par l’équipe et testés par des chefs qui croient en l’avenir du végétal, Hari&Co propose aujourd’hui une vingtaine de produits à base de légumineuses : boulettes de lentilles verts/courgettes/menthe, galettes de lentilles corail/butternut/coco, nuggets de pois chiche/tomates/herbes de Provence… sans oublier la recette qui fait craquer Benoît : les boulettes de pois chiche, patate douce et curcuma !

Les premiers produits Hari&Co sont livrés en restauration collective : dès 2016 dans les cantines scolaires, puis en Resto U –là où tout a commencé– en 2019. Et depuis 2020, ils sont aussi distribués auprès du grand public en rayon frais et surgelé des supermarchés.

Hari&Co

©Hari&Co

Des légumineuses bio et Made in France

Depuis ses débuts, Hari&Co travaille avec 3 coopératives agricoles dont les adhérents cultivent des légumineuses bio. « Les légumineuses que nous utilisons sont bio et d’origine française : c’est absolument essentiel pour nous ! Etre dans un circuit court, voire local, c’est logique et cohérent avec notre démarche”, souligne Benoît.

En 2020, Hari&Co a d’ailleurs franchi une étape supplémentaire en s’engagent dans la création d’une filière de légumineuses bio locale : “Ce n’est pas une culture traditionnelle dans la vallée du Rhône : les agriculteurs bio étaient motivés, mais avaient besoin d’être accompagnés. Du coup, c’est une formidable opportunité de travailler ensemble pour développer cette filière de légumes secs locaux. »

Cette année, une soixantaine d’hectare a produit 20% de leur approvisionnement : “C’est un début et nous allons continuer! Nous soutenons les agriculteurs bio avec un prix d’achat défini avec eux leur assurant une juste rémunération, et partageons le risque ensemble en avançant la moitié des charges dès le semis. Relocaliser en France une agriculture durable fait partie de ce qui nous tient à coeur”.

Aujourd’hui, Hari&Co compte 20 personnes basées à Lyon, qui travaillent au quotidien avec cette devise : pour aider la planète, commence par changer ton assiette !

“Nous voulons être les acteurs d’un système durable. On consacre beaucoup de temps à cet engagement, en sensibilisant le public et en participant à des opérations comme “Lundi Vert”, qui incite à arrêter la consommation de chair animale les lundis. On sait tous que ça ne peut pas continuer comme ça et qu’il est urgent d’agir : redonner une place aux légumineuses dans notre assiette, c’est notre façon d’être les acteurs du changement ! » .

*Flexitarien : Qui limite fortement sa consommation de viande ou poisson, sans être exclusivement végétarien.