Les fermes Faire Bien, ce sont…

Un produit laitier bio Faire Bien, c’est d’abord du lait frais bio de Normandie.
Et donc aussi des prairies, des fermes, des vaches laitières, et des éleveurs qui s’en occupent… Parce que chacun est essentiel à Faire Bien, nous avons envie de vous les présenter.

39 éleveurs laitiers bio

Bruno, Antoine, Benoît, Vincent, Eric et les autres sont les éleveurs laitiers bio chez qui le lait frais bio est collecté. Loïc et François font partie des personnes consultées dans le cadre du projet collectif Faire Bien.
Leurs journées de travail se partagent entre l’activité laitière, le travail agricole, et éventuellement d’autres charges administratives en lien avec l’exploitation.
Chaque journée commence avec la traite matinale, suivie des soins du troupeau (brossage, soin des sabots, observation générale). Les vaches sont ensuite conduites au pâturage. Entre temps, la maintenance de l’étable est assurée, avant la traite du soir et la collecte quotidienne du lait.
C’est notre combat d’assurer la pérennité de leur métier.

34 exploitations laitières en Normandie,
entre la Manche, le Calvados et la Seine-Maritime

Le lait frais bio collecté pour les produits Faire Bien provient du bassin normand, 2ème bassin producteur de lait bio en France*. Le climat tempéré et humide et le patrimoine naturel de bocages herbagers en font une région parfaitement adaptée à la production laitière, depuis plusieurs siècles.

5 autres exploitations se trouvent dans le département limitrophe de l’Oise.

60 vaches laitières bio par exploitation

Les fermes partenaires Faire Bien sont de petites exploitations extensives, à taille humaine. Un cheptel laitier d’une soixantaine de vaches permet de bien connaître chaque animal afin de s’assurer de son bien-être et de sa bonne santé. L’observation et les actions préventives sont privilégiées.
Une vache laitière bio produit environ 8 à 10 litres de lait par traite, ce qui est un peu inférieur à la production conventionnelle et réduit la pression exercée sur les animaux.

85 hectares de prairies pour les vaches

Sur une exploitation, les vaches laitières bio ont accès à 54 hectares de prairies permanentes, et 31 hectares de prairies temporaires où poussent légumineuses et graminées. La faible densité d’animaux sur la surface de pâturage, soit moins d’une vache par hectare, est caractéristique de l’élevage extensif.
L’herbe constitue la plus grande partie de leur alimentation, entièrement exempte de pesticides ou d’OGM.
En bio, les animaux ont accès au pâturage le plus souvent possible : les vaches laitières passent environ 267 jours par an en plein air.

Chiffres indicatifs 2018, calculés en moyenne par exploitation

* Source : https://calvados.chambres-agriculture.fr/agriculture-biologique/filieres-bio/filiere-lait-bio/