La permaculture, réinvention des agricultures traditionnelles

Faire Bien reçoit Clair Michalon, agronome spécialiste de l’interculturalité. Il nous donne sa définition et sa vision de la permaculture, au regard de son expérience dans une soixantaine de pays.

9 questions à Clair Michalon

  1. Comment un agronome français se retrouve-t-il à mener une expérience de pastoralisme avec les bergers des hauts plateaux algériens, et à développer les cultures vivrières au Gabon ? Pourriez-vous nous parler de ces expériences ?
  2. Fort de votre expérience, pourriez-vous nous donner une définition de ce qu’est, pour vous, la permaculture ? 
  3. Un peu plus d’un milliard et demi d’habitants sur Terre au début du XXème siècle. 7 milliards et demi aujourd’hui, et sans doute dix milliards avant la fin de ce siècle. Parmi les divers problèmes environnementaux qu’une telle densité de population peut entraîner, celui de l’alimentation n’est pas le moindre. Clair Michalon, selon vous, la permaculture peut-elle fournir tout ou partie de la solution à ce problème ? Est-elle applicable partout ?
  4. Votre observation et votre connaissance des cultures du monde vous a conduit à devenir, sous l’effet d’une pente naturelle, à devenir anthropologue. Comment avez-vous réalisé cette transition ? Qu’est ce qui vous y a conduit ?
  5. Nous venons de le voir, vos diverses expériences, ont nourri votre réflexion sur les hommes et la nature. Vous entretenez notamment une passionnante réflexion sur la manière dont les hommes sont liés à leur environnement, et sur l’abolition des différences qui nous séparent à tort. Pourriez-vous nous expliquer comment est née cette conviction, et nous faire partager votre pensée à ce sujet ?
  6. Difficile de ne pas penser aux travaux de Lévi-Strauss et au structuralisme lorsqu’on découvre votre approche anthropologique. Celle-ci demeure néanmoins singulière, comme l’illustre votre conception de la précarité. Pourriez-vous nous en dire davantage, afin d’éclairer nos auditeurs ?
  7. Nous avons abordé tout à l’heure la question de la permaculture. Est-il possible de parler de « perma »culture humaine ?
  8. Nous l’avons effleuré précédemment, les défis qui se présentent à l’humanité sont colossaux et appellent une solidarité jusqu’ici inusitée. Comment fait-on pour fédérer les humains ?
  9. Enfin, une dernière question Clair Michalon. Comment voyez-vous le monde à l’horizon 2040 ?